<script src='http://s1.wordpress.com/wp-content/plugins/snow/snowstorm.js?ver=3' type='text/javascript'></script> Un autre aspect...: La tentation au désert

mardi 28 février 2017

La tentation au désert



(image ici)

La tentation, l'épreuve, prend pour chacun de nous la figure de ce que nous sommes — et dès lors d'un repli sur soi-même, d'un repli sur ce que nous entendons être, avec certitude d'être inébranlables, sans faiblesses.

Pour Jésus, il est le Messie ; sa tentation sera, dans ce texte de Matthieu (4, 1-11) d'entrée en Carême, messianique : comment accéder à sa propre messianité. Quant à chacun de nous aussi, l'épreuve-tentation nous assaille par ce qui nous concerne. Pas la messianité bien sûr ! À nous de savoir où sont nos tentations, où seront nos épreuves…

Au cœur de l’épreuve, celle de Jésus comme de toute tentation, est la suggestion d'être par-soi-même, donc d'être sans faiblesses, c'est-à-dire n'avoir plus besoin d'autrui, que ce soit du prochain ou de Dieu — pour une autre espèce de désert…

À la proposition d'être tout par soi-même, un soi-même pour lequel Dieu-même n’aurait plus sa place répond la prière : « dans l'épreuve, permets que nous ne sombrions pas, mais délivre-nous du Mauvais ».


RP, PO mars 2017, Billet Poitiers


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire